Tout sur le puit de lumière
puit-de-lumière-1.jpgpuit-de-lumière-2.jpgpuit-de-lumière-3.jpgpuit-de-lumière-4.jpgpuit-de-lumière-5.jpg

Puits de lumière et son installation

Le concept du puits de lumière

Très populaire dans les pays anglo-saxons comme l’Australie et les États-Unis, le puits de lumière est de plus en plus prisé en France, en raison de son usage. En effet, il permet d’apporter de la lumière naturelle à l’intérieur du logement, d’éclairer naturellement des pièces sombres de la maison à peu de frais et de manière très agréable. Né depuis plus d’un siècle, ce concept est une solution écologique qui permet de limiter l’utilisation de l’éclairage électrique et donc, de réduire les consommations d’énergie. Il s’adapte à tous les usages (privé, professionnel, collectif) et à tout type d’architecture. L’installation d’un puits de lumière chez soi va nécessiter l’installation d’un tube en aluminium qui partira du toit ou de la façade pour ramener la lumière du soleil grâce à un jeu de miroirs à l’intérieur de la pièce et qui jouera le rôle de diffuseur de lumière, en relais d’un capteur de lumière placé sur le toit ou la façade. Il faudra aussi un solin qui permettra de garantir l’étanchéité du toit et du puits.

Champs d’applications du puits de lumière

On peut installer la partie externe d’un puits de lumière sur un toit plat, un toit en pente (dont l’inclinaison est comprise entre 15° et 60°) ou une façade de la maison. Quel que soit le revêtement de la façade (béton, bardage, bois) ou du toit (ardoise, tuiles), il est possible d’installer un puits. On trouve de nombreuses offres de puits de lumière proposées par des professionnels qui permettent ainsi de bénéficier d’un puits rigide ou d’un puits flexible. Lorsqu’il est rigide, le puits permet d’apporter beaucoup plus de lumière et peut couvrir des distances comprises entre 1,45 et 1,85 mètre en moyenne. S’il est nécessaire de couvrir des distances minimales de 1,85 mètre allant jusqu’à 6 mètres au maximum, il faudra dans ce cas que le puits soit rallongé par un tube d’extension rigide. Lorsqu’il est flexible, le puits peut couvrir des distances allant de 0,4 à 2 mètres et est surtout adapté pour les pièces situées sous le toit et celles entravées par des obstacles.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions